Téléphone

06 87 12 35 72

Email

stephanie.dussaut@coaching-et-therapie.com

L’Hypersensibilité est une sensibilité plus haute que la moyenne qui se manifeste sur les plans émotionnel, sensoriel et psychique. Je vous aide à l’ accueillir et la comprendre pour vous permettre de la vivre comme une richesse, une chance, plutôt que de la porter comme un fardeau. Je vous guide à prendre conscience des dons et talents particuliers qu’elle vous révèle et à vous les approprier en toute sérénité et confiance.
L’hypersensibilité est trop souvent confondue avec le Haut potentiel Intellectuel et Emotionnel. On peut être Hypersensible sans avoir de capacités intellectuelles supérieures à la moyenne, ou Haut Potentiel sans avoir une sensibilité hors normes. Un individu peut également combiner les deux et c’est souvent ce profil qui rencontre le plus de difficultés. On estime cette occurrence à une personne haut potentiel sur cinq et à 20% de la population le nombre de personnes hypersensibles.

L’Hypersensibilité émotionnelle est une sensibilité plus haute que la moyenne, une réactivité aux stimuli internes (pensées, croyances, émotions) et aux stimuli externes (environnement). Il y a autant de profils différents que d’individus avec des combinaisons et des intensités innombrables au sein de chaque profil. Elle est caractéristique d’une dominance de l’hémisphère droit du cerveau qui active les alarmes du stress et est relié au cerveau limbique, le cerveau des émotions. Avec un impact considérable sur le système hormonal qui régit entre autres le système nerveux, le sommeil, la satiété. Ainsi l’Hypersensibilité peut générer troubles du sommeil, troubles nerveux, anxiété, crises de panique, dépression, burn-out, compulsions alimentaires, boulimie.

L’Hypersensibilité sensorielle est une sensibilité plus élevée que la moyenne des cinq sens physiques (ouïe, vue, odorat, goût, toucher) qui nécessite une sur-adaptation dommageable à la longue car il est épuisant pour le sujet que son cerveau soit « bombardé » d’informations indésirables en permanence (bruits ambiants, lumières artificielles, lumières vives, étiquettes de vêtements qui « grattent », matières textiles qui irritent la peau, goûts trop prononcés de certains aliments, odeurs agressives, etc.). Elle est la particularité la plus mal comprise et la moins acceptée par l’entourage qui n’y voit souvent que des excentricités et exagérations condamnables. Cela en fait une sorte de handicap invisible qui génère culpabilité et stress pour le sujet.

L’Hypersensibilité psychique intervient quand l’hypersensibilité sensorielle conduit à développer un ou plusieurs des cinq sens psychiques que sont la clairaudience, la clairvoyance, le magnétisme, et la capacité de percevoir des goûts et des odeurs provenant de mondes subtils. Dans ce cas l’entourage et la société sont encore moins préparés à accueillir et accompagner le sujet dans la gestion de ces manifestations. Cela aiderait pourtant les parents à comprendre pourquoi leur enfant a des terreurs nocturnes, fait des cauchemars, du somnambulisme, ou parle avec un ami imaginaire. Et certains adultes seraient soulagés de pouvoir partager leurs perceptions et ressentis qu’ils n’osent évoquer à personne de peur du jugement ou de la moquerie.
Pour toutes ces raisons, des erreurs de diagnostics peuvent survenir avec de lourdes conséquences parfois quand des diagnostics psychiatriques sont posés et assortis d’une prescription médicamenteuse aux effets secondaires invalidants.